AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Vivre, c'est survivre. » [PV → Raja]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chery
Solitaire
avatar

J'appartiens à la meute des : Solitaire Je suis âgé(e) de : 4 ans
Et je suis de la race des : Border Collie

Messages : 42
Pop's : 0
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
PUF : Nocty

MessageSujet: « Vivre, c'est survivre. » [PV → Raja]   Dim 14 Juin 2015 - 21:59


Les flammes. Elles se dressent comme un énorme écu devant tes yeux. Ceux-ci remplit de peur et de courage mêlé cherche une place pour un autre sentiment : la fascination. Tu connais les dangers de ces dernières. Tu y as échappé de peu il y a quelque temps. Si tu n'avais pas pris la fuite, tu aurais finie par mourir, brûler par les flammes ou étouffer par la fumée qui s'en échappait. Là où tu te trouvais, tu étais suffisamment loin pour être protégé du danger des flammes, de leur chaleur. Tu ne l'étais pas néanmoins des émanations de ces dernières. Même si elles t'effrayaient, il fallait bien l'avouer qu'elles avaient quelque chose de fascinant, de magique. Contrairement au Grand Grondement qui n'avait montré que les dégâts qu'il avait causés, les flammes montraient un autre aspect de la destruction, un aspect plus joli. Tu observas leur représentation jusqu'à ce que les émanations de celles-ci te montent à la tête et provoquent des étourdissements. Ton museau et tes yeux se retrouvent presque hors d'usage et tu divagues à travers les terres que tu connais pour les avoir explorées plusieurs fois. Si ton museau et tes yeux t'avait été utile, tu ne serais pas allé plus loin. Tu ne te serais pas risqué sur les terres des Fierces. Tu connais le caractère de ces chiens pour les avoir croisés plusieurs fois. Ces chiens ont presque tous une nature mauvaise et violente et mieux vaut ne pas les croiser.  M'enfin, tu avais le caractère suffisamment affirmé pour ne pas te laisser marcher dessus et pour ne pas te laisser faire par ces grandes gueules sans cerveau. Tu avais une forte tête comme eux et tu savais que si tu en croisais un, tu ne ferais pas demi-tour si facilement. Aveuglée et dépourvu d'odorat, tu t'engouffras profondément sur leurs terres. Et sans y faire plus attention que cela, tu rentras dans un quelque chose qui t'envoya bouler un peu plus loin. Irritée, tu te relevas brutalement, les crocs découverts et tu aboyas à l'attention de celui qui avait osé se mettre entre toi et ton chemin :

« Toi ! Tu vas me le payer corniaud ! »

____________


Chery aboie en #67c2d5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raja
Bêta
avatar

J'appartiens à la meute des : Fierce Je suis âgé(e) de : 5 ans
Et je suis de la race des : Beauceron

Messages : 244
Pop's : 955
Date d'inscription : 15/05/2015
PUF : Wind.

MessageSujet: Re: « Vivre, c'est survivre. » [PV → Raja]   Lun 15 Juin 2015 - 17:18

J'aime traîner. Tout seul, abandonné à mon triste sort, à ma triste existence, laissant mes pattes et mon instinct me guider. Je n'aime pas prendre de décisions, comme ma mère a sut si bien le faire, le jour de son décès. Je préfère me laisser aller, comme un cadavre se laisserait descendre le long du courant d'une rivière, ou comme une feuille se laisserait emporter par le vent. Pourquoi prendre la peine de se fatiguer en cherchant sa route, sa "voie" comme diraient certains ? Je ne suis partie de rien, et suis arrivé au rang de Bêta, d'une meute puissante. Je peux me nourrir à ma faim, je suis bien entouré, protégé. Bon, il est vrai qu'en chemin, j'ai fait des sacrifices. J'ai perdu ma mère, assassinée devant mes yeux de jeune chiot, et je me suis séparé de mon frère. Mais lui d'ailleurs, qu'est-il devenu ? Surement erre t-il encore en tant que chien errant, alors que je me dresse fièrement en haut de la chaîne alimentaire des chiens !
Soudain, je sens quelque chose me frapper, et je bascule en arrière, dans une galipette ridicule. Sonné, je ne réagis pas tout de suite, un peu perdu, le derrière par terre, l'esprit embrouillé. Mais je reprends vite mes esprits, lorsqu'une voix agressive résonne dans mes oreilles...

"Toi ! Tu vas me le payer corniaud !"

Moi, traité lamentablement de corniaud ? Immédiatement, me voilà debout, le poil hérissé, les oreilles rabattues en arrière. Devant moi se tient une jeune femelle, surement une solitaire car je ne reconnais aucune odeur, les yeux lançant des éclairs. Elle me montre les crocs, et grogne, menaçante. Je soulève mes sourcils, d'un air exaspéré, et me détends aussitôt en levant les yeux au ciel. Une femelle, une simple femelle solitaire. Et elle oserait s'attaquer au Bêta Fierce ? Ridicule. Elle ne doit pas savoir qui je suis.
Aussitôt détendu, mon pelage remit en place, mes yeux calmes, démontrant seulement une flemme d'exaspération, je lui réponds, faisant élever au dessus des bruits des oiseaux ma voix aigue dont j'ai si honte :

"Hep hep hep ma p'tite, calme-toi. Tu sais que t'es sur mon territoire là ? Alors baisse d'un ton veux-tu ? Je ne te veux pas de mal, pas la peine de nous battre."

____________

Un grand merci à Raven pour cette signature :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warriorsrpg.forumactif.org
Chery
Solitaire
avatar

J'appartiens à la meute des : Solitaire Je suis âgé(e) de : 4 ans
Et je suis de la race des : Border Collie

Messages : 42
Pop's : 0
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
PUF : Nocty

MessageSujet: Re: « Vivre, c'est survivre. » [PV → Raja]   Dim 5 Juil 2015 - 15:16


Au fur et à mesure que tes crocs se découvrent et que ton grognement parcoure ta trachée, ta vue devient de plus en plus nette. Tu commences par discerner les formes d'un molosse bien plus imposant que toi. Tes yeux l'observent méchamment, tu pourras l'assassiner du regard, il serait déjà mort depuis belles lurettes. Il t'a rentré dedans et t'as envoyé en plus bouler au loin. Et puis monsieur n'a pas bougé d'un poil lui. Il est resté stoïque, droit comme un « i », fort comme un roc. Pfff. S'il croit m'impressionner avec sa carrure. Finalement, ses couleurs t'apparaissent progressivement. Du noir. Couleur sombre, couleur du diable qui parcoure aussi ton pelage. Mais pas seulement. Une autre teinte nuance son poil. Une teinte que tu connais bien. La couleur des flammes qui dansaient auparavant sous tes yeux. Ces flammes qui ondulaient sous tes yeux avant que le canin se décide à te rentrer dedans. Tu finis par discerner complètement son corps. Il est bien plus imposant que ce à quoi tu t'attendais. À côté, tu es presque ridicule. Vous ne jouez pas dans la même catégorie, c'est certain. Mais qu'importe, si tu dois laver ton honneur, tu le feras, peut importe la taille du colosse qui se lèvera devant toi. David à bien terrassé Goliath. Et puis, l'adversité ne t'a jamais fait froid aux yeux. Tu es une vraie tête brûlée et peu importe la taille ou les atouts physiques de ta cible. Le chien que tu viens de désigner comme corniaud se redresse rapidement, le poil hérissé et les oreilles plaquées sur le crâne. Un sourire mesquin vient lorgner tes lèvres alors que tu le fixes toujours prête à en découdre. Après être passé d'une attitude neutre à une attitude défensive voir de lutte, le mâle se plaît à te jauger.  Tu le vois bien à sa façon de te regarder. Il te jauge comme si tu n'étais qu'un simple chiot et tu sens ses muscles se détendre lorsqu'il lance un regard à la limite de l'exaspération vers les cieux. Tes crocs ne font que se dévoiler davantage. Comment ose-t-il te manquer ainsi de respect ? Les mâles sont vraiment stupides et sans cervelles. Ils n'ont de respect pour rien ni personne. Tu ne te détendras pas. Tu n'es pas sur tes terres. Quelque chose te dit même que tu es sur ceux du chien qui se dresse en face de toi. À ton grand regret, le pelage bicolore du molosse semble de remettre en place. Il semble avoir perdu toute trace d'agressivité en l'espace d'un instant. Franchement, il est plus beau lorsqu'il est prêt au combat. Dans son attitude sereine, il ressemble plus à un corniaud d'humain, un pauvre petit chien triste sans le moindre charisme. Ton sourire mesquin ne t'as toujours pas quitté. Tu n'es pas du genre à baisser les armes aussitôt.

« Hep hep hep ma p'tite, calme-toi. Tu sais que t'es sur mon territoire là ? Alors, baisse d'un ton veux-tu ? Je ne te veux pas de mal, pas la peine de nous battre. »

Comment il te parle l'autre ! Ma p'tite et puis quoi encore ? Il croit que tu es son amie peut-être ? Son territoire ? Pauvre chou. Il n'a qu'à mieux le garder. Et puis son pauvre morceau de terre rabougri, tu t'en fiches pas mal. Le feu finira bientôt par gagner ce lopin de terre alors à quoi bon vouloir garder une terre promise aux cendres ? Elle n'a aucun atout, rien qui puisse t'être utile. Et puis, tu ne comptes pas t'éterniser ici. La compagnie est bien trop médiocre. Il ne me veut pas de mal. C'est pour ça qu'il a une attitude de faible ? C'est pour ça qu'il a utilisé cette voix incroyablement aigu ? Ce n'est vraiment pas viril. Il faudrait qu'il revoit sa façon de se comporter s'il veut un jour une compagne celui-là. Ce n'est pas à toi de lui faire la leçon cependant, il n'aura qu'à se débrouiller cet imbécile. D'une voix encore empreinte d'agressivité, légèrement plus calme, tu aboies.

« Déjà tu m'appelles pas comme ça le chouineur. Pis ton territoire ne m'intéresse pas le moins du monde, quelle utilité en aurais-je ? Un mâle qui se dégonfle, si ce n'est pas commun cela et qui plus est un mâle de meute. Vous devenez vraiment pitoyable. Évites de me donner des ordres joli museau ou tu risques la morsure. »

HRPG:
 

____________


Chery aboie en #67c2d5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raja
Bêta
avatar

J'appartiens à la meute des : Fierce Je suis âgé(e) de : 5 ans
Et je suis de la race des : Beauceron

Messages : 244
Pop's : 955
Date d'inscription : 15/05/2015
PUF : Wind.

MessageSujet: Re: « Vivre, c'est survivre. » [PV → Raja]   Lun 6 Juil 2015 - 9:28

La jeune solitaire ne semble pas le moins du monde amicale, malgré ma tentative pour apaiser les tensions. On ne croirait pas, dit comme ça, mais les femelles peuvent parfois être les plus hargneuses, les plus courageuses. Par contre, dans les combats, les mâles ont généralement le dessus, puisque nous possédons des carrures plus imposantes, et des muscles plus puissants. Mais cette chienne m'a l'air d'être assez intelligente, et ma mère m'a toujours apprit que c'était un très bon atout. Et qu'il fallait que je me méfie toujours des chiens intelligents, même si je l'étais moi-même. Car il y a toujours meilleur que soit.

"Déjà tu m'appelles pas comme ça le chouineur. Pis ton territoire ne m'intéresse pas le moins du monde, quelle utilité en aurais-je ? Un mâle qui se dégonfle, si ce n'est pas commun cela et qui plus est un mâle de meute. Vous devenez vraiment pitoyable. Évites de me donner des ordres joli museau ou tu risques la morsure."


Je plisse la truffe. Aïe. Notre rencontre part très mal. Il me semble que sa voix est légèrement, très légèrement plus calme, apaisée, mais pas de là à faire ami-ami. Et puis si elle se moque de moi par rapport à ma voix, je ne vais pas apprécier.
Mais je ne perds pas le contrôle. Je n'ai aucune raison d'en vouloir à cette jolie inconnue, ce n'est pas une Wild et nous nous sommes seulement foncé dedans. Et puis pour une fois que j'ai l'esprit sain au cours d'une balade, pourquoi gâcher cela ? Je suis certain que nous pourrions bien nous entendre tous les deux.

"Ne t'énerve pas, je ne voulais pas te manquer de respect. Je n'ai jamais dit que je me dégonflais, ou alors nous n'avons pas la même vision des choses. Se montrer gentleman et galant, cela ne te plait pas ? Tu préfères que je te saute dessus, que je t'arrache la moitié du pelage, que nous roulions dans la poussière et que je te crache dessus comme un vulgaire morceau de viande ?"

Je ne ris pas, mais je ne me ratatine pas non plus. Je reste noble, fier. Si elle ne veut pas de moi, c'est son choix, mais c'est dommage, car je suis certain que nous nous serions bien entendu. Mais n'ayant pas envie de combattre avec elle, je partirais si tel est son désir... Même si je perdrais pas mal d'estime en moi-même.

____________

Un grand merci à Raven pour cette signature :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://warriorsrpg.forumactif.org
Farren
Membre
avatar

J'appartiens à la meute des : Leashed Je suis âgé(e) de : 2 ans
Et je suis de la race des : Azawakh

Messages : 247
Pop's : 2574
Date d'inscription : 09/08/2015
Age : 18
PUF : Flint, Farren, Haku

MessageSujet: Re: « Vivre, c'est survivre. » [PV → Raja]   Mer 4 Nov 2015 - 19:06

J'archive étant donné l’absence de Cherry ;)

____________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Vivre, c'est survivre. » [PV → Raja]   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Vivre, c'est survivre. » [PV → Raja]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il faut vivre.
» DARLING petit bichon facile à vivre (78) ADOPTE
» L'art de bien vivre à Versailles [PV Henriette d'Angleterre]
» Etiquette et savoir vivre
» Vivre parmi les fantômes... [Sleep =) ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SURVIVORS RPG :: Archives :: Archives :: Archives des RP's-